4 étapes faciles pour profiter du service de livraison:

1. Créez-vous un compte

2. Commandez vos médicaments en ligne

3. Recevez vos médicaments à domicile

4. Nous sommes là pour faire le suivi

Nous prenons soin de vous !

Livraison gratuite partout au Canada

La Pharmacie Hazboun & Menhem Inc. prend en charge les frais de livraison normale avec signature. Que ce soit livré à la maison ou au travail, les médicaments sont livrés dans des contenants de styromousse spécialement conçus pour bien conserver les médicaments ou dans des enveloppes coussinées. En cas d’absence du destinataire au moment de la livraison, les médicaments seront entreposés au bureau de poste le plus proche.

Une foule d’avantages pour les employeurs

Une foule d’avantages pour les employeurs

Faites profiter des avantages à vos employers et positionnez-vous comme employeur précurseur également.

Confidentiel et sécuritaire

Confidentiel et sécuritaire

Les modalités d’utilisation du service respectent les règles les plus strictes en matière de respect à la confidentialité des usagers.

Pas de files d’attente

Pas de files d’attente

Avec son service en ligne, la Pharmacie Hazboun & Menhem Inc. vous fait sauver du temps. Finies, les files d’attente en pharmacie!

Ils nous ont inspiré

  • Existe-t-il pour l’homme un bien plus précieux que la santé?

    Socrate
  • La joie et la bonne humeur sont la moitié de la santé.

    Dicton tchèque
  • La santé de l’intérieur se voit à l’extérieur.

    Proverbe tibétain
  • Prends soin de ta santé et des tiens.

    Proverbe français
  • Ne néglige pas ta santé : donne à ton corps, mais avec modération, le boire, le manger, l’exercice. La mesure que je te prescris est celle que tu ne saurais passer sans te nuire.

    Citation de Pythagore ; Les Vers d'or - VIe s. av. J.-C.
  • Quand la maladie vous accable, il n’est de plus belle douceur que les soins d’un ami.

    Citation de Thomas Jefferson ; Lettre à Madame Cosway, le 12 octobre 1786
  • La maladie n’a qu’un droit, c’est le droit au remède.

    Citation de Louise Ackermann ; Pensées d'une solitaire (1903)
  • Je me suis rendu compte que j’avais pris de l’âge le jour ou j’ai constaté que je passais plus de temps à bavarder avec les pharmaciens qu’avec les patrons de bistrot.

    Michel Audiard